chateau

Les travaux historiques attribuent la construction du château d'Audignies à Guillaume de Sars (1370-1438), fils d'Alard dit Lion de Sars, premier seigneur d'Audignies au début du 15e siècle. Guillaume de Sars fut prévôt du Quesnoy (1409-18), puis Bailli de Hainaut (1418-22) et Chambellan Conseiller de Philippe le Bon (1427). Le château apparaît ensuite dans le testament daté de 1525 du seigneur Jean du Chasteler (possédant de nombreuses terres dans la région, notamment la seigneurie de Wadimpréau), qui ne transforme pas le château. 

L'image de l'Album de Croÿ montre le village d'Audignies vers 1600 et le donjon sans toiture.

Guillaume II du Mont, Bailli de Chimay et Beaumont, puis Conseiller Souverain de Hainaut, devint propriétaire du château qu'il aménagea pendant le premier quart du 17e siècle, en réunissant la tour et le corps de logis et en rehaussant la tour de deux niveaux. La transformation de la toiture du logis date du 18e siècle. Les aménagements et adjonctions de la fin du 19e siècle ont rendu le château plus confortable.

Le château est composé de trois ailes disposées en équerre et entouré de douves. L'angle ouest est composé d'une tour carrée (9,20 x 8 m) élevée en grès sur deux niveaux surmontés de deux niveaux de brique. La pierre est utilisée pour le chaînage des deux niveaux supérieurs et des baies. La tour est couverte d'une toiture en pavillon en ardoise, percée de lucarnes. L'aile sud constitue le corps de logis, composé de deux parties. Le corps de logis, construit à la même époque que la tour, a été relié à cette dernière par une adjonction au 17e siècle et abrite l'escalier desservant la tour. Le premier niveau est élevé en grès, surmonté d'un niveau en brique. Un blason aux armes des seigneurs Du Mont domine la porte cochère du pont-levis. Le corps de logis est couvert d'une croupe brisée, percée de lucarnes.

Le château ne se visite que lors des journées du patrimoine, qui auront lieu cette année les 15 et 16 septembre 2018.

001 mini        002 mini